Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

7 mars 2008

Journée de "la" femme



On dit l'Homme pour désigner le genre humain. Mais quand on dit « la » femme, qui ou que désigne-t-on exactement ? Un sous-ordre du genre humain ? Pour moi, le 8 mars sera donc la Journée internationale « des » femmes.

S'il est encore besoin, de nos jours, qu'il y ait une journée des femmes, c'est qu'il reste encore beaucoup, beaucoup à faire !

« Les femmes n'ont pas tort du tout quand elles refusent les règles de vie qui sont introduites au monde, d'autant que ce sont les hommes qui les ont faites sans elles. » Montaigne, Essais, III, 5


« Imaginons la situation sociale actuelle en renversant les rôles. Les femmes possèdent, distribuent et administrent tout le capital et toutes les industries. Dirigez maintenant votre regard sur Wall street : les capitaines de l'industrie et les habitués sont tous des femmes. Seules exceptions : quelques jeunes hommes sténographes qui bavardent et quelques hommes de ménage assez âgés, avec leur seaux et leurs balais. Cela vous permet de mesurer l'absurdité ridicule de la situation actuelle. »
Charlotte Perkins Gilman discours lors de la Journée de la femme le 25 fév. 1912 in Chicago Daily Socialist, 26 fév. 1912


« Sachez bien qu'une grande part de ce qui fut jadis considéré comme acceptable ne l'est plus aujourd'hui. Soyez assuré-es que le monde peut changer. Nous l'avons déjà beaucoup changé, et tout ce qui nous reste à faire maintenant, c'est d’achever le travail ! » (trad. Annick Boisset)
Susan Estrich, Sex and Power, 2000


L'image “http://www.sorcier-glouton-fun.info/gloutonblog/photos/male_vs_female.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

2 commentaires:

Mr Yoyo a dit…

C'est un jour où je ne peux me permettre d'usurper mon genre, c'est donc un jour de lâcheté masculine, le jour où l'homme ne dit rien, n'écris rien, de peur de dire ou d'écrire encore des conneries. C'est ça le jour des Femmes, un jour où je la ferme, car je ne suis pas...

Bab a dit…

Des coneries, tout le monde en dit. Sur ce sujet les femmes en disent autant que le shommes, je crois.
Cela ne doit pas empêcher la liberté d'expression pour tous. Vive la liberté des hommes et des femmes !