Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

18 juin 2008

Famille en péril



Abeille exécutant une "danse" informative
pour les autres membres de la ruche
(photo RFI Sciences
)


La population des abeilles diminue de manière inquiétante dans le monde. Entre les pesticides, certains particulièrement virulents comme le Regent (laboratoires BASF) ou le Gaucho (fabriqué par le laboratoire Bayer), l'apauvrissement de la biodiversité, et les virus comme l'Isareli acute paralysis (I.A.P.V.), les apiculteurs ont vu leurs ruches décimées, parfois en 24 heures !


(photo µTime)


Sans les abeilles, pas de polinisation, et à brève échance la famine...

Alors, si vous trouviez un nid, que feriez-vous ?

Opération sauvetage, évidemment !

L'autre soir, bien décidés à enfin nous dabarraser des sacs de déchets végétaux stockés dans un coin depuis l'automne, Chéri commence un grand chambardement.
C'est en dégageant un des sacs qu'il a vu surgir - un peu groggy - une abeille, puis deux, puis une dizaine.

Le sac troué a laissé échapper son contenu, où l'on distinguait des couvins que les pauvres abeilles tentaient de protéger en volant autour.


Consternés et démunis devant cette catastrophe, pour tenter de sauver les petites ouvrières, nous avons retourné un pot de fleur vide sur le tas de terre et feuilles broyées où on distinguait les larves. Puis nous avons attendu le crépuscule.





Une planchette rigide délicatement glissée sous le pot de fleur a permis de transporter la ruche improvisée dans un endroit plus tranquille, tout cela entre chien et loup, du bout des doigts et sur la pointe des pieds.


Et maintenant, nous attendons avec anxiété chaque lever du soleil pour vérifier si le nid a résisté au déménagement. Pourvu que nos petites abeilles survivent !

Bienvenue chez nous à la famille Apis mellifera
!

***********

Squewel, le blog d'Alan Lahérez

Suivez les abeilles sur le blog µTime


3 commentaires:

saint-marc a dit…

ah, la belle blogosphère ...

Vladie38 a dit…

Bonjour Bab,

Je viens aux nouvelles de ton essaim, boudonne-t-il toujours sous ton pot?

J'ai vu aussi que tu t'inquiétais sur le fait qu'une fouine pouvait détruire l'essaim, en général la fouine ne prend que le miel sans détruire la colonie mais c'est valable que si la ruche est bien fixée sinon la fouine détruit aussi les alvéoles.
Si tu as mis une grosse pierre la fouine ne pourra pas l'enlever, en revanche un autre animal peut creuser sous le pot (ex: hérisson, rat, blaireau, chat et chien, etc...).

Heureusement les animaux font peu de dégats sur la ruche ou du moins ils n'exterminent pas la colonie. En revanche la pollution (chimique et biodiversité) sont de véritables fléaux pour tous ces insectes qui polinisent les plantes à fleurs et pour tous les prédateurs qui les mangent.
C'est dingue nous sommes tributaires d'une chaîne alimentaire que nous détruisons ??? J'espère qu'un jour l'humanité lèvera le nez du guidon avant qu'on finisse dans le mur...

Bab a dit…

Salut Vladie !
C'est gentil de me donner des infos. Contente de savoir que nos petites abeilles ne risquent pas une destruction.
La ruche-pot de fleur tient le coup mais tout doucettement. Si la reine est morte pendant le "tremblement de terre", j'ignore si la naissance d'une nouvelle reine est possible.

Pour le moment, la colonie est petite mais semlbe active.
Globalement positif donc ;)

Je te tiendrai au courant.

Pour la chaîne alimentaire, oui il semble que nous ayons perdu l'instinct, c'est peu dire.

Ces insectes me donnent quand même du baume au coeur.