Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

20 nov. 2008

Le paysan philosophe







J'ai mille raisons de parler de Pierre Rabhi.

Tout d'abord, il est né à Kenadza, près de Béchar, ensuite il a choisi de vivre en Ardèche, région que j'affectionne particulièrement, mais surtout parce que c'est un précurseur en matière d'écologie et d'agriculture raisonnée. Des termes bien galvaudés actuellement mais qui portent en eux notre avenir.

Et voilà que je découvre, grâce à Azalaïs, que Pierre Rabhi tient un blog. Je me reproche alors de ne pas l'avoir cité ici. C'est un ami, jardinier-formateur pour l'association Terre et Humanisme, qui m'a parlé de ce personnage extraordinaire la première fois, alors qu'il revenait du Burkina-Faso pour un échange de savoirs entre « paysans sans frontières ».


Né en 1938 en Algérie, Pierre Rabhi a été élevé en France où il débute sa vie professionnelle comme ouvrier d'usine, puis ouvrier agricole et dès ce moment, comprend que la production intensive en vogue à cette époque n'est pas la solution. Sensibilisé par ses origines sahariennes et sa région d'adoption, il a conscience de la nécessité de ne pas épuiser la terre, et de rationaliser l'utilisation de l'eau.

Pierre Rabhi est un précurseur qui n'a de cesse de partager et échanger ses conceptions. « Au cœur de [sa] pensée, l’homme et la nature minérale, végétale et animale ne font qu’un. Oublier cette destinée commune, c’est se perdre. S’en souvenir, c’est créer une nouvelle alliance de vie »





Auteur de nombreux ouvrages, articles et conférences, Pierre Rabhi reste pourtant très mal connu d'une majorité de nos concitoyens, en dehors des milieux écologistes.


Alors qu'il s'est présenté aux élections présidentielles en 2002, candidature pour laquelle il a obtenu en trois mois 184 parrainages sur 58 départements, plus que les candidats écologistes Brice Lalonde et Antoine Waechter.

« [Il] est aussi l’initiateur du concept "Oasis en tous lieux". Il part de ce constat : entre les dérives des villes surpeuplées où évoluent misère, exclusion et violence, et des campagnes où évoluent abandon et friches, un nouveau projet de société est possible, au Nord comme au Sud. Qui fait la synthèse des valeurs et des acquis du monde rural et de la société urbaine. »


« Ce nouveau résistant qui n’hésite pas à faire appel à une "insurrection des consciences" continuera son combat jusqu’au dernier souffle. »


**********


Le blog de Pierre Rabhi

Bibliographie

Terre et Humanisme

Oasis en tous lieux

Citations : Trilogies et Wikipedia


7 commentaires:

azalaïs a dit…

comme je suis heureuse de le retrouver chez toi!
mais tu sais que même chez les écolos, il n'est pas toujours connu!

Bab a dit…

Ah bon ? Il est vrai que certains n'ont d'écolo que le nom... Sa candidature est passée complètement inaperçue alors que le candidat de "Chasse-Pêche et autrs c........" a été largement médiatisé. J'avais déjà référencé Terre et Humanisme mais pas son blog. Merci à toi pour le lien.

Bohnita a dit…

Deux fois merci Bab.
1. Pour ton passage ce jour chez moi,
2. De nous faire (mieux) connaître Pierre Rabhi. Voilà un type de personnalité tel que je les aime et apprécie : une voix de la conscience pour nos consciences polluées par une surinformation si souvent stérile !

Bab a dit…

Je suis contente que cette info soit utile. Nous avons beaucoup à apprendre de personnes comme lui, et surtout nous pouvons agir déjà en changeant nos habitudes (pas facile), sans attendre quelque chose "d'en haut". C'est le contraire, il faut les pousser au c..

Tisseuse a dit…

très important de parler des personnages tels que lui, en marche, en dehors des "clous" classiques, dans la grande lignée d'humanisme et de non violence

Bab a dit…

Comme tu le dis : humanisme et non-violence. C'est cette démarche d'ensemble, dans le sens de la vie qui le fait beaucoup apprécier car elle est positive.

Jakline a dit…

Il en faut des hommes comme lui pour éveiller les consciences, il en faut du temps et des arguments sans cesse répétés pour parvenir à une infime évolution...dans notre société où le maître mot est "fric!!"