Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

14 févr. 2009

Une île

Lilypad, la cité marine mi-aquatique mi-terrestre,
voguant au fil des courants ou restant à proximité des côtes.


Je pense à une chanson de Serge Lama qui dit :


"Une île, entre le ciel et l'eau...
Une île, comme une cible d'or...
Ce serait là, face à la mer immense..."



L'île imaginée par Vincent Callebaut, architecte belge, est une île flottante.
Pas un de ces délicieux desserts à la crème anglaise. Non, ce serait une vraie ville flottante, construite autour d'un lagon. Les réfugiés climatiques seront - nous serons - peut-être nombreux dans quelques années.

C'est une belle idée que cette ville autosuffisante et insubmersible, pouvant abriter 50.000 personnes, et les moyens de les faire vivre, en harmonie avec la nature.


Cependant, pour des pillards, tels les châteaux-forts des temps anciens, ce serait une cible de choix. Et d'où viendra la matière première pour sa construction : les fibres de polyester ? Surtout si l'on pense que la pétrochimie aura bien décliné avec la raréfaction des ressources pétrolières.




Mais c'est tout de même une belle idée. Au sens propre comme au figuré.




Les Observeurs : Cité marine pour les réfugiés climatiques

Le projet sur le site de Vincent Callebaut



retour en haut de la page

15 commentaires:

Tinky a dit…

Coucou !

Ton blog est redevenu lisible... Un bug féroce !
en tout cas, l'idée est intéressante, mais quid de la matière première.? En plus, il faut aimer la mer, et les vastes horizons vides, deux choses qui me provoquent des angoisses terribles. Je ne peux pas aller au bord de la mer, surtout de l'Océan, d'abord, ça me rend littéralement malade, et j'ai eu les nerfs tellement à vif quand j'y suis allée, que je me serais suicidée ou que j'aurais massacré du monde... Je crois que j'ai un problème avec l'iode : certains crustacés me rendent très malade, comme certains poissons... Moi, je préfèrerais des cités suspendues dans les airs, au-dessus des terres, comme de gigantesques ballons fixes, au-dessous desquels on pourrait cultiver les terres libérées.
C'est vrai, personne n'a encore eu l'idée de ça ! Un ballon qui serait doté de capteurs solaires sur toute sa surface pourrait devenir un habitat intéressant et autonome énergétiquement. Surtout si on lui ajoute des capteurs d'humidité et des recycleurs d'eau.
Quel dommage que je sois une croûte en physique, je suis sûre que ça serait réalisable à partir de fibres végétales et de matéireux semi-conducteurs !
Allez, à bientôt !
Tinky :-)

Zed Blog a dit…

Coucou aussi!

Pourrais pas vivre là-dedans... Me sentirais complètement prisonnière! Au bout d'une toute petite heure, je m'arracherais tous les cheveux de la tête et je m'envolerais.

Un miracle, vite (mais je suis athée)! Pour que les inconscients si nombreux se mettent à prendre tellement soin de notre planète que les effets des années '70 que nous vivons en ce moment se sentiront gênés par autant de bonne volonté et de respect (ouep! on peut toujours bien rêver...)qu'ils disparaitront pfff! Comme ça tiens!

Quelle tristesse... C'était si magnifique, la Terre.

Zed ¦|

Bab a dit…

Un gros bug qui rpovenait d'une image, apparemment...

Tout n'est pas réglé mais on peut lire les articles. C'est déjà ça.

Ton idée de ballon n'est pas mal non plus. Surtout en fibres végétales, tel une sorte de nid volant.

C'est clair qu'il vaudrait mieux qu'il n'y ait aucne font e des glaciers, mais ça c'est déjà une rézlité, hélas.

Bab a dit…

Zed, tu serait pour le nid volant de Tinky alors. Je ne dis pas non, ce serait sympa. Mais tomber dans l'eau ou s'écraser en bas, je préfère tomber à l'eau.
Pff ! Si tu sais voler, toi c'est pas du jeu.

Zed Blog a dit…

Ouais bien pour voir les commentaires, il faut cliquer sur le titre de ton billet, Bab.

Non, je ne vle ni ne triche...


Sans farce, je l'aime la terre, je l'aime comme elle devrait être, redevenir, avec pas mal moins d'humains dessus, grâce au contrôle des naissances et non aux génocides etc...

Et toute, toute propre.

Et pas de sexisme non plus. entre autre! ¦DDD

Zed Blog a dit…

Pourquoi je ne peux pas m'abonner ici? Parce que je peux voler?

¦D

Bab a dit…

Je souscris à ta Terre idéale. On peut toujours rêver, il paraît qu'il en restera quelque chose :)

Le bug ne semble pas supprimé donc...

Bab a dit…

C'est sympa de vouloir t'abonner. Mais je sais pas pourquoi tu ne peux pas. Est-ce que je dois faire quelque chose de spécial pour que ce soit possible ?

Santounette a dit…

Il est utopiste cet architecte belge. Je pense avoir lu aussi des idées du même genre pour l'Arabie Saoudite.
Il faut aimer vivre sur une île et je pense que l'on doit vite en avoir assez, j'aime bien les grands espaces...
Bises

Zed Blog a dit…

Bab, c'est un « widget » que tu dois ajouter dans la mise en page de Blogger, si tu as toi, la chance de pouvoir y accéder... il s'appelle devenir abonné ou quelque chose du genre.

Je ne « suis pas » RSS, personnellement. Mais cet abonnement, à condition de ne pas être abonné/e à dix blogues, affiche des extraits sous notre page tableau de bord Blogger et c'est, je trouve, bien pratique et pas trop lourd. On n'a même pas à quitter son salon. Ou son ile.......

Zed ¦)

Idir a dit…

Une ile mi-figue mi-raisin pour ceux qui voudront et qui ont les moyens de l'acquérir. Il existe déjà, quelque part, des iles artificielles mais un jour...Plus haute est l'ascension, plus dure sera la chute. Pourquoi ne pas rester terre à terre ?

Tinky a dit…

Chère Bab,

Que deviens-tu ? Tu n'es pas malade, j'espère, car voilà presque un mois que tu n'as rien publié... J'espère qu'il s'agit seulement d'un manque d'inspiration ou d'un emploi du temps un peu surchargé, et pas d'une déprime ou d'un problème de santé.
Au plaisir de te lire bientôt !!!
Tinky, un peu inquiète. :-)

Zed Blog a dit…

Bab fait la grève où se fait dorer dessus?

Zed ¦)

Idir a dit…

Salut Bab
C'était pour te dire qu'en passant par là, j'ai chipé l'espagnole qui n'arrête pas de danser. Bonne semaine.

Zed Blog a dit…

Chaque fois, j'espère que tu auras écrit un nouveau billet.

Ban non, niet, nenni, nada...

Snif alors.

J'espère au moins que tout va bien. c'est le plus important.

Zed ¦)