Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

28 juil. 2007

Teheran, artistes de rue


L'art c'est du gribouillage... et le gribouillage c'est de l'art
(suite suite de la suite)







N'y aurait-il que Paris et New-York qui feraient parler les murs ?





Bien sûr que non !
Cette joyeuse activité "incivile" et révolutionnaire
fleurit partout dans le monde.





Aujourd'hui j'ai découvert les

graffitis d'Iran !




Comme quoi l'image peut être iconoclaste...
(et antinomique en plus)






mais surtout délicieusement




et parfois tristement subversive.






Surtout lorsqu'ils sont tracés sur le mur de
l'Imam Memorial Exp.way , à Teheran...




les graffitis prennent une petite valeur supplémentaire.




Une cousine de Miss Tic sévit dans Teheran ?







Non, ce sont les prolifiques , , , . et compagnie.





Alors ? Faut-il prendre ses meilleures baskets
pour traverser la capitale à grandes enjambées ?











Oui, mais pour flâner dans les rues afin
de ne rien rater de
cette explosion artistique et expressive...




Merci à Iran Graffitis and Urban Art Report


Sources et copyrights des images :

Ice Punkz

Kolah studio
Teheran underground blogfa

1 commentaire:

Emilie a dit…

Y aurait donc des femmes pas voilées là-bas, au moins sur les murs hein.

La calligraphie qu'est-ce que c'est beau.