Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

6 nov. 2008

Barack élu, la baraka pour le peuple ?


Elu depuis deux jours, Barack Obama est déjà un président mythique, à la tête d'un des états les plus puissants de cette planète.

Cela paraissait impossible et c'est pourtant advenu : renverser les indéboulonnables WASP (White Anglo-Saxon Protestant que j'appelerai pour ma part MWASP pour Male White Anglo etc.) en élisant un président métis, à l'image de la population des 50 états de l'Union.

Peu importe la couleur de la peau d'un homme politique, n'est-ce pas son programme qui devrait importer le plus ?

A première vue, pour un Etatsunien, le programme semble assez "social" et soucieux de l'environnement. Il ne pourra pas renverser d'un coup la vapeur du bateau fou emballé dans la fuite en avant capitaliste. Obama est présenté sous un jour quasi "révolutionnaire" pour ses concitoyens, mais je lui trouve d'étranges ressemblances avec un président français, élu par la classe moyenne sous la bannière du "changement", qui montre des réactions révélatrices du peu de profondeur de ses engagements et d'une méconnaissance surprenante de certains aspects de la vie sociale française.

"Obama est un "possibiliste". S'il est juste de le comparer à John Kennedy, ("un réaliste brillamment déguisé en romantique"), il faut ajouter aussitôt qu'il est l'homme de son époque, le mieux en phase assurément pour plonger l'Amérique dans le bain multipolaire de ce XXIe siècle.

Sur chaque dossier ou presque, hormis l'idée directrice consistant à s'affranchir au plus vite de l'héritage Bush, Barack Obama s'en est tenu à de grandes orientations, comptant sur ses facultés de compréhension rapide pour prendre les décisions appropriées." Eric Fottorino, Le Monde, 5/11/2008



Evidemment, la couleur de sa peau est sans aucun doute, symbolique.
Il porte le visage des véritables Etats-Unis d'Amérique, constitués d'une multitude de peuples.




Angela Davis, 1974 (photo ar-denis)



Je ne vois pas en lui le fils spirituel d'Angela Davis, de Martin Luther King et de Malcolm X, mais bien des gens lui attribuent cet héritage dans un joyeux amalgame surtout basé sur un immense cri de soulagement : "finie la ségrégation et vive l'égalité entre les citoyens de toutes origines".


Martin-Luther King et Malcolm X (image blacklove.skyrock.com)




Que de travail et de temps il lui faudra pour s'en montrer digne, si toutefois c'est cela son projet !

Pourvu qu'il ne devienne pas « Obamartyr », ou « Obamakintosh » téléguidé par le pouvoir de l'argent ou « Obamagouille », sous la pression des forces en présence !




Barck Obama, 44è président des Etats-Unis d'Amérique


J'espère qu'il entrera dans l'Histoire comme « Obamajoritaire » en appliquant une politique favorable au plus grand nombre et « Obamagnanime » en abolissant la peine de mort.


********

Angela Davis

Malcolm X

Résistances populaires et syndicales aux Etats-Unis






4 commentaires:

ginette freeart a dit…

très intéressan t et très, juste l'analyse que tu fais sur OBAMA, sera-t-il lui aussi manipulé par l"argent ? c'est à ce moment là que nous pourrons connaitre sa sincérité et sa droiture, il ne doit pas être simplement un président de couleur et il l'a parfaitement compris même si c'est aussi grâce à cela qu'il a été élu,la colère et la souffrance des afroaméricain a été très dure.
personnellement je ne le comparerai pas à notre sarkozy qui, lui, est très superficiel, recherche le clinquant et le pouvoir avant tout, qui, dès son élection a invité les puissants à un repas fastueux pour partir ensuite faire une croisière cadeau, même son remariage n'est pas une histoire d'amour, c'est le remariage du paraître, petit fils d'émmigré mais surtout opportuniste durant toute sa carrière car pour lui cela est une carière, il n'a pas à première vue la profondeur de vue d' OBAMA qui a pour objectif premier la justice sociale alors que chez nous c'est exactement le contraire .
voila je voulais te dire merci d'être venue sur mon blog et je découvre le tien avec grand plaisir

Bab a dit…

Oui la comparaison avec Nicolas Sarkozy est peut-être un peu tirée par les cheveux. Elle se justrifie tout de même par la légèreté du programme.
Wait and see...
Bienvenue sur ce blog et merci pour ton commentaire.

Jakline a dit…

La tâche ne sera sûrement pas aisée, je crois cependant qu'on peut lui accorder un réel désir d'améliorer les conditions de vie des plus défavorisés de son pays; je ne suis pas certaine qu'il en soit de même chez nous...

Bab a dit…

Oui c'est sur cette base-mà aussi qu'il a été élu. A priori, je pense que le parti Démocrate est plus orienté vers l'action sociale. Bill Clinton avait aussi promis certaines actions notamment vers une protection sociale... Qui n(ont pas vu le jour.

La "sanctification" quasi unanime me rend méfiante. Même si son élection est un événement historique à cause de la reconnaissance que cela implique des citoyens en tant que tels, quels qu'ils soient. Cela est certes magnifique et digne d'être célébré.