Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

7 févr. 2008

Gifle





Dans la presse :
"Un élève exclu trois jours pour avoir insulté son professeur qui a riposté par une gifle. Sur plainte du père de l'élève, le professeur a été placé en garde à vue."






Ah ? Le père de l'élève est gendarme ? Et alors ?
Eh bien il dit que lui aussi se fait insulter dans l'exercice de ses fonctions. Mais qu'il ne répond pas par la violence.

Ah bon ! Comment répond-il alors ?
Il verbalise pour outrage.

Et le prof ? Il va chez le toubib qui lui prescrit des antidépresseurs.



5 commentaires:

TRINITY a dit…

Bonjour
Merci de ton passage et de ton com laissé sur mon blog !
Cela me permet de venir faire un petit tour chez toi !
L'avantage de la blogosphère est qu'elle est immense et que l'on découvre des nouveautés chaque jour !
Pour ce qui est de ton article, je suis outrée et je ne comprends même pas qu'on puisse accepter de recueillir une telle plainte !
Barf le monde évolue et pas forcément dans le bon sens ...
Bonne journée et à bientôt
TRINITY

Vladie38 a dit…

Quand j'ai vu l'info j'ai été choquée! Ce professeur risque 3 ans de prison pour violence agravée sur mineur, mais où va-t-on? Sous prétexte que le père de cette peste est gendarme, l'incident saura juger au pénal. C'est sûr que le professeur n'aurait pas du donner la giffle mais l'histoire aurait du rester entre les parents et l'éducation nationnale (qui dans cette histoire se tait lamentablement laissant son professeur se dépatouiller tout seul!). A quand le lynchage sur la place publique?

Bête à part a dit…

Moi aussi cela me choque, même si, effectivement, frapper l'enfant n'était pas ce qu'il y avait de mieux à faire. Tout de même, je trouve la réaction parentale disproportionnée car un prof n'a pas qu'un petit monstre ou deux à gérer, mais une trentaine... Il devrait en être tenu compte.

Mr Yoyo a dit…

La violence ne résoud rien, mais la sanction est disproportionée. Une garde à vue, et un risque de dépression contre 3 jours d'exclusion qui me semble aussi exagéré. Ce genre d'icident devrait toujours pouvoir se résoudre à l'amiable entre prof et etudiant.

Hors propos: Ta maman de 81 ans tient un blog, est-elle qui le met à jour ? si cela n'est pas indiscret bien sur.

Bête à part a dit…

Non ce n'est pas elle qui le met à jour, c'est moi. En fait, je l'ai mis sur pied pour que ses écrits et récits de son enfance soient accessibles, dans un premier temps à toute la famille (nombreuse) essaimée un peu partout.

Puis je me suis dit que, pourquoi pas, le laisser en lecture à tous ceux qui veulent y venir.

Elle le consulte de temps en temps depuis chez mon frère car son ordinateur est trop vieux et elle n'a plus très envie de se souvenir comment ça marche.

Je suis sa metteuse en page et correctrice. Pour le moment, elle n'a plus envie d'écrire ses souvenirs car c'est parfois douloureux de se retourner sur sa vie. Alors le blog est un peu en panne.

J'espère que des gens trouveront plaisir à lire ses poèmes.