Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

27 févr. 2008

La Crau, un caillou dans mon lit



A l'heure où sort le film Bienvenue chez les Ch'tis, à la gloire (méritée) des vaillants Ch'timis, j'ai bien envie de vous parler encore du Sud, le pays de Crau cette fois.


La Crau est une vaste plaine au sud de la France, où l'on rencontre beaucoup de cailloux, de canaux d'irrigation, d'ânes, d'oiseaux et de gens de bonne volonté, du côté du mariage tardif de la Durance et du Rhône.



Christian Julia la présente ainsi : « Elle est l'ancien lit de la Durance qui, gigantesque fleuve du Quaternaire, coulait depuis les Alpes à la Mer. Pendant près de 600 000 ans, elle a charrié des tonnes de pierres, arrachées aux massifs alpins. »



Petit souvenir personnnel (il y a quarante ans, ce n'est pas si loin) : l'hiver, on chauffait sur le poêle ces gros galets, plus gros qu'un oeuf d'autruche. On les glissait - chacun le sien - dans un petit sac de toile, et ensuite entre les draps pour réchauffer les lits. On s'endormait dans la tiédeur, reléguant aux frontières de la nuit les épouvantables bourrasques du Mistral qui secouaient les volets.





Seule steppe française, au biotope fragilisé par la pollution, la Crau abrite de nombreux oiseaux dont l'un est unique en France : le ganga cata.






Quand on y a fait ses premiers kilomètres à vélo, contre le vent, on peut ensuite affronter les trajets les plus durs. Les coureurs cyclistes devraient venir s'y entraîner autant qu'en montagne ! Ils seraient contraints de s'arrêter quelquefois pour admirer le paysage et ses toupeaux de moutons.



Chez C. Julia, vous trouverez toute l'histoire et les légendes de la plaine de Crau et plein de belles images.

On y est prié de prononer correctement : « Plaineu deu Crô ».



1 commentaire:

Christian JULIA a dit…

merci pour cet hommage, je ne sais pas si je mérite autant ! Il est vrai que la Crau, pour celui qui s'y est promené est s'et mis à l'aimer, exerce une véritable facination... C'est véritablement un endroit magique, où l'on entend le Mistral nous parler quand il siffle entre les pierres
Bonne journée et merci encore