Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

6 févr. 2008

Portraits du métro






Ma nostalgie du théâtre permanent que sont les transports en commun n'est pas un sentiment unique et personnel, loin de là.

Il se trouve des gens qui ont le talent de restituer l'émotion éprouvée, la rencontre impressionnante bien que brève.

Parmi eux, un artiste qui portraitise les voyageurs sur des tickets de métro et de bus. Un pur régal que cette belle galerie où l'anonyme redevient un humain qui dégage du sentiment.

J'aime à parler contre le sens commun qui décrie la foule, peste contre l'étouffement et la promiscuité. Certes, il y a des moments désagréables, mais ils ne surpasseront jamais pour moi la poésie de la foule. Car c'est la poésie de l'humain dans toute sa splendeur et sa décadence.


4 commentaires:

Madame Yoyo a dit…

Je refais un petit passage, je reste impresioné par les liens qui sont à gauche. La langue berbére, Paris, les plantes, etc, des invitations à venir sur ton blog et...à le quitter pour découvrir ou redecouvrir. L'huile d'Argan, un délice en salade...et puis tout en bas, Felagh, mon idole et Maalouf, le Rocher de Tanios, qui est là en face de moi, un Liban avec déjà les prémices de ses malheurs. Je préfére Leon L'Africain, dans lequel je me replongerai volontiers.
J'ai également été voir cette galerie incroyable de peinture sur ticket de metro, malgré que je sois inculte en peinture, l'idée même de peindre ces gens est tout simplement originale, sans le vouloir l'artiste donne un visage au N° de ticket !

Bête à part a dit…

J'ai trouvé ça formidable aussi. Il y a des artistes poètes de la vie, c'est un plaisir de les découvrir (grâce au Net).

Léon l'Africain, voilà un bouquin qui m'avait passionnée. Mais je ne peux plus lire (du moins pour le moment), seulement sur l'écran car je grossis les caractères. Dommage.

Les liens sont faits pour ça : aller partout grâce aux autres. Je suis arrivée sur ton blog par un lien sur celui de Colette (http://colette.over-blog.net/)qui elle-même était sur celui de Handy Cape (http://handicap-injustices.over-blog.com/).

J'ai continué sur SDF mais je vais doucement à lire.
A+ tu es la bienvenue ici

Mr Yoyo a dit…

Le blog de Paillon ( Colette), il y a quelques temps que je n'y ai pas été, elle poste tellement de truc familliaux, que j'avais l'impression de m'introduire dans un cercle familial. Mais je poste encore pour la communauté de la Rue Bric a Brac et je vais de temps en temps chez Jipi.
Si j'ai bien compris tu as un handicap visuel, je m'en veux d'avoir écrit sur mon blog aussi petit. Si dans mon entrainement SDF certaines choses paraissent bizarres, c'est que beaucoup étaient et sont liés à l'actualité Bruxelloise. Et aussi a cause de l'état d'esprit du moment, un moment bourré d'antidepressurs et d'anxiolytiques.

Bête à part a dit…

Sans doute, je n'ai pas compris toutes les allusions à l'actualité bruxelloise. Mais je me suis régalée à lire et je n'ai rien trouvé de si bizarre. J'avais l'impression d'être M. Yoyo, bruxellois.

C'est vrai que les petits caractères sur fond trop lumineux, ça m'a demandé du temps. Il y a des blogd encore plus difficiles à lire. Parfois je dosi abandonner à cause de ça. Dommage mais on n'y peut rien.

On peut grossir le texte (ctrl+ ou dans le menu Affichage).