Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

25 févr. 2008

Tout le confort, ou presque



C'est curieux comme on a tendance à prendre à revers ce qu'on nous dit pour nous rassurer.
Dans ce message de Lili, l'injonction "ne vous inquiétez pas" sonne au contraire comme un avertissement. Et si ce n'était pas elle qui avait rédigé le message ? Quelqu'un l'aurait envoyé pour faire croire que tout va bien et éviter qu'on ne cherche à la joindre... Et qu'irait-elle faire dans une grande villa dans un quartier excentré ? Autant d'invitations à s'alarmer. "Pas de nouvelle, bonne nouvelle" dit le proverbe. Mère, père, tantes et oncles ont bien du mal à s'en persuader. Les cousins, eux, se moquent de nous.



Déménagement

Après de longues négociations (il y a un mois que les responsables négocient, donc depuis avant l'arrivée de la totalité de l'équipe), le Ministère qui m'embauche ici, en principauté d'Hamonia, a accepté de louer une maison pour nous. Je viens de la visiter : elle est neuve et gigantesque, avec jardin, plein de chambres, de toilettes et de salles de bain !!!


Dans le quartier plus populaire où nous étions à quatorze pour un trois-pièces, nous captions la wifi de quelqu'un d'autre qui n'avait pas sécurisé son accés. On avait donc Internet à peu près quand nous voulions (quand ça captait bien). Dans la maison où nous emménagerons demain, je pense que ce ne sera plus le cas. J'ai encore l'accès ce soir. Ensuite, je ne sais pas quand je pourrai me connecter : il n'y a pas de cyber boutique dans le quartier.

J'essaierai de temps en temps en allant au centre ville, mais je ne vous promets rien. Pas d'inquiétude donc si vous ne recevez plus de nouvelles de moi.

Ici, il fait frais, entre 15°C le matin quand on commence à travailler, et 20°C dans l'après-midi. Mais le vent souffle moins fort. Ça va mieux. Nous en sommes toujours au décapage... Pas de fouille fine encore, des pelletées et des pelletées de sédiment... mais ça avance !

Je vous embrasse.

Lili

3 commentaires:

Madame Yoyo a dit…

Je lis...attends la suite...

Bête à part a dit…

Quelle impatience ! Merci de me lire avec autant d'assiduité. Je crois qu'il y aura une suite demain.

Je mets du temps à relire et à corriger ce qui est déjà écrit, mes yeux sont capricieux.

A bientôt.

Madame Yoyo a dit…

Ne t'inquiètes pas pour les caprices de tes yeux, c'est pas ce qui se voit le plus sur ton blog!