Bonjour à vous qui passez par là. Merci de votre visite. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.

16 sept. 2008

Quand on est con...



Il y a de prétendus chanteurs qui habillent leurs interprétations de très beaux clips.

Et puis il y a de véritables artistes du langage, qu'on ne peut plus voir que sur de vieux extraits de la télé en noir et blanc.

Je préfère cette image un peu trouble où le sourire malicieux du rimaillleur de talent n'a pas besoin de grande mise en scène pour nous séduire.

Georges, tu nous manque.

















Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons

Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues
Des grisons

Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons

Moi, qui balance entre deux âges
J'leur adresse à tous un message


Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père

Quand on est con, on est con

Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents

Les jeun's cons
Qui n'le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons

Vous, les cons âgés
Les cons usagés

Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p'tits bleus
Pour des cons

Méditez l'impartial message

D'un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con

Entre vous, plus de controverses

Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse

Vieux cons des neiges d'antan






4 commentaires:

saint-marc a dit…

Oulala, à vouloir traquer le con, le lister et l'inventorier, ne peut-on finir sa chasse sur ses propres talons ???

Bab a dit…

Si si ! C'est inévitable.
Je ne suis pas exonérée de connerie.
Mais des fois ça fait du bien de se défouler par artiste interposé :)

Je me suis peut-être trompée de blog. Ce message aurait sa place sur mon blog secret consacré à la méchanceté et à la mauvaise foi.
Bonne journée St-Marc, fidèle lecteur malgré le manque d'actualisation.

saint-marc a dit…

Un blogue secret ??!! Mazette ! Mais comment fait-on pour le visiter si l'on est trop con ?

;-)

Hum, hum ...

Mon blase, chère Bab, est Saint-Marc, prénommé Jean-Luc, et n'a rien à voir avec la secte vaticanesque qui canonise ses héros prosélytes. Tu n'as donc strictement aucune raison sensée de réduire mon patronyme à la manière d'un calendrier papal ...

Sans rancune, bonne fin de semaine!

jl

Bab a dit…

Toutes mes excuses Saint-Marc(x). J'ai honte d'avoir écorché un nom propre.
Je jure d'y être plus attentive, ne serait-ce que pour t'éviter d'être confondu avec un prosélyte sectaire.

On ne peut pas lire le blog secret : je n'ai pas le courage de le rendre public.